enfrzhes +212 661 924 070 discoverysaharatours@gmail.com
enfrzhes +212 661 924 070 discoverysaharatours@gmail.com

Art Maroc

SCÈNE D’ART CONTEMPORAIN DU MAROC: L’ART MAROCAIN DE POST-INDEPENDANCE
La scène artistique contemporaine du Maroc a été stimulée par l’ouverture de quelques galeries publiques et privées importantes ainsi que par des expositions clés présentant l’art moderne marocain à l’étranger. Bien que les collectionneurs étrangers et de la diaspora aient toujours été importants, Nadia Echiguer, directrice des marchands d’art du Royaume-Uni, explique le rôle d’une économie en développement dans la promotion et la vente d’œuvres d’art contemporaines au Maroc. « Avant, seules les institutions privées et publiques achetaient des œuvres d’art. La tendance a changé car les collectionneurs privés marocains manifestent un vif intérêt pour l’art, «grâce à une économie en plein essor qui a vu une augmentation de la taille et de la richesse de la classe moyenne marocaine.

Nouvelles ouvertures

Reflétant l’intérêt croissant pour l’art contemporain, deux grands projets ont été ouverts à Rabat et à Marrakech . Le Musée d’Art Moderne et Contemporain MMVI Mohammed VI a ouvert ses portes à Rabat en octobre 2014 avec une exposition de plus de 400 œuvres de plus de 150 artistes marocains, intitulée « 1914-2014: Cent ans de création ». A Marrakech, vu par Le musée de la photographie et des arts visuels de Marrakech (MMP +) a ouvert ses portes en septembre 2013 dans un hébergement temporaire au Palais Badii. Un lieu spécialement conçu par l’architecte britannique Sir David Chipperfield devrait ouvrir ses portes en 2016, la même année que la 6e Biennale de Marrakech (du 24 février au 8 mai 2016).

Une introduction à l’art contemporain marocain

Following Moroccan independence in 1956, many artists and intellectuals sought to claim a modern Moroccan cultural identity to banish the euro-centrism of the French colonial power or an orientalist over-emphasis on the naive or folkloric aspects of Moroccan art. At the same time, many artists could not and would not deny the influence of these more traditional arts and crafts on their work. As the swinging 60s drew on into the 1970s, despite the former colonial experience, there was much intellectual and artistic interchange between Morocco and Europe, in particular France. In addition, Moroccan artists exchanged ideas and philosophies with visiting Beat Poets (for example, in Tangiers) and international musicians and artists who passed through the country (including the Rolling Stones, Jimi Hendrix and others). Slowly, however, Moroccan artists developed an “exploratory intuition” according to Moroccan philosopher El Jabri and a “modernity” in the Moroccan artistic experience was born.

Au cours des années 1980, ces questions d’identité collective sont devenues moins évidentes car les artistes marocains ont acquis la confiance nécessaire pour forger leurs propres styles et ouvrir leurs horizons au-delà des questions de style marocain ou arabe. En même temps, ils ont laissé derrière eux des modèles et des thèmes occidentaux et ont commencé à explorer leur créativité en tant qu’individus. Ce désir de créer sa propre niche en tant qu’artiste, qui se trouve être marocain, caractérise fortement les dernières décennies du 20ème siècle.

Aujourd’hui, au début du XXIe siècle, de nombreux jeunes artistes marocains expérimentent de nouveaux rebondissements sur de vieilles techniques et traditions dans le contexte d’une utilisation accrue des technologies de communication modernes. Les thèmes clés de cette époque reflètent les réalités de la vie moderne pour les jeunes Marocains: l’immigration, la mondialisation, l’urbanisation et les références culturelles du passé.

Artistes marocains contemporains

La scène artistique marocaine a un certain nombre de centres créatifs clés. De nombreux artistes ont émergé des grandes agglomérations de Casablanca ou Marrakech ou du cœur traditionnel de l’artisanat marocain, Fès . Cependant, Tétouan – avec son Institut des Beaux-Arts – et Essaouira – avec son réseau d’artistes autodidactes sont deux pôles particuliers. Voici une sélection non exhaustive d’artistes contemporains marocains à travers les genres organisés selon leur ville ou région d’origine.

ARTISTES CASABLANCA & RABAT

Né dans la plus grande métropole urbaine du Maroc et sa capitale, un aperçu des artistes de Casablanca et Rabat

ARTISTES DE TANGER & ASILIAH
Travaillant à l’interface entre l’Afrique et l’Europe: les artistes de Tanger et d’Asilah voisine

ARTISTES D’ESSAOUIRA

Les artistes swiri – les artistes « naïfs » autodidactes de la ville côtière, Essaouira

ARTISTES DE TETOUAN
Diplômés de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, une région du Nord marocain

ARTISTES DE FES

Sur les traces des grands artisans et des artistes impériaux – l’art de l’impérialisme Fès

ARTISTES DE MARRAKECH
Les artistes de la ville rouge, Marrakech, au cœur d’une industrie florissante de l’art contemporain